Retrouvez ici toutes les questions/réponses sur l'extension des consignes de tri !

Depuis le 1er janvier 2022, le geste de tri est augmenté sur le territoire de la CCPHVA, une bonne nouvelle pour la planète !

Les nouvelles consignes de tri ont été distribuées dans toutes les boîtes aux lettres par le Syndicat Mixte de Traitement des Ordures Ménagères (SMTOM) de Villerupt. Si vous ne les avez pas reçues, vous pouvez télécharger la version numérique ici.

Comme pour toute nouveauté, de nombreuses questions affluent sur le sujet. Pour répondre au mieux à vos interrogations les plus fréquentes, retrouvez notre Foire Aux Questions ci-dessous.

Notre ambassadrice du tri reste également à votre écoute au 03 82 54 32 63 ou par mail à ambassadeur-de-tri@ccphva.com

 

  • 1. Concrètement, qu'est-ce que je mets dans le recyclage ?

    Voici les 4 catégories de déchets recyclables :

    - Papier : feuilles, enveloppes, cahiers, carnets, journaux, magazines.
    - Cartonnette : briques alimentaires et petits cartons d’emballage bien repliés.
    - Métal : conserves, bidons, aérosols,canettes, barquettes, bouchons, couvercles, capsules et papier aluminium.
    - Plastique : flacons, bouteilles, spray, pots de crème, pots de yaourt, gourdes de compote, barquettes en plastique et en polystyrène, sachets et films en plastique.

    Pour un recyclage efficace, les emballages doivent être vides et ne doivent pas être imbriqués les uns dans les autres. 

     

  • 2. Tout dans le jaune ?! ... mais c'est quoi le jaune ?

    La couleur jaune fait référence à la norme nationale pour la collecte des déchets recyclables.

    Les déchets recyclables sont à sortir la veille du jour de la collecte sélective. Pour être acceptés ils doivent être présentés, soit :

    • en sac transparent
    • en bac à couvercle jaune

     

    Nos sacs transparents resteront donc toujours autorisés pour la collecte des déchets recyclables.

    Pour information, certains foyers ont accès à un Point d’Apport Volontaire (PAV) pour y déposer leurs déchets recyclables.

  • 3. Nos anciens sacs de tri sont transparents. Pouvons-nous toujours les utiliser ou allons-nous recevoir de nouveaux sacs de couleur jaune ?

    Sur notre territoire, les sacs transparents restent d’actualité pour présenter vos déchets à la collecte sélective. Les sacs distribués par les communes pour l’année 2022 sont donc bien transparents.

  • 4. En tant que particulier, est-il possible d'utiliser un bac-poubelle pour les déchets recyclables ?

    Parfaitement ! Vous pouvez soit utiliser les sacs transparents, soit utiliser un bac à roulettes. Celui-ci doit être du même type que votre bac d’ordures ménagères mais il doit avoir un couvercle jaune (norme nationale) pour être accepté lors de la collecte.

    Vous pourrez y déposer vos déchets en vrac, cela permet d’éviter l’usage des sacs transparents et, moins de plastique c’est plus écologique !

    Attention, ces bacs ne sont pas fournis par la CCPHVA.

  • 5. Avec ces nouvelles consignes, j'aurai besoin de plus de sacs de tri ! Y avez-vous pensé ?

    La dotation des sacs transparents pour 2022 a bien sûr été vue à la hausse pour prendre en compte l’impact des nouvelles consignes de tri. Le stock fourni par votre commune devrait donc vous suffire pour l’année.

    Sachez que le montant global de la commande des sacs de tri pour l’année 2022 s’élève à près de 100 000 €, intégralement pris en charge par la CCPHVA pour les habitants de l’ensemble du territoire.

  • 6. Je n'ai jamais assez de sacs transparents, alors comment trier plus ?

    Il est utile de compacter les déchets pour qu’ils prennent moins de place afin de rentabiliser la totalité du volume du sac. Mais attention pour un tri efficace par les machines dans les centres de tri, les emballages ne doivent pas être imbriqués les uns dans les autres. Pour les foyers qui le peuvent, sachez que vous pouvez vous munir d’un bac de collecte à couvercle jaune (norme nationale pour la collecte sélective). Vous pourrez y déposer vos déchets en vrac ! Cela permet d’éviter l’usage des sacs transparents et, moins de plastique c’est plus écologique !

    Attention, ces bacs ne sont pas fournis par la CCPHVA.

  • 7. Quand aura lieu la distribution des sacs de tri pour l'année 2022 ?

    Chaque mairie du territoire gère directement sa distribution auprès de ses administrés. Nous vous invitons à prendre contact avec elle pour obtenir ce renseignement.

  • 8. Peut-on utiliser les sacs bleus comme au Luxembourg ?

    Non. Sur notre territoire, les seuls sacs acceptés pour la collecte sélective sont les sacs transparents de 50 L fournis par votre commune.

  • 9. Les cartons que j’ai déposé à côté de mes sacs de tri n’ont pas été ramassés, pourquoi ?

    Depuis le 1er janvier 2022, les grands cartons présentés « à nu » et déposés à côté des sacs de tri ne sont plus collectés !

    Pour les très grands cartons ils sont à apporter à la déchèterie communautaire.

    Pour les petits cartons, vous pouvez les plier et les compacter (voire les découper grossièrement) pour les mettre dans votre sac transparent ou votre bac de tri, avec le reste de vos déchets recyclables.

    Attention à ne pas découper les cartons en morceaux trop petits car sinon, malheureusement, ils ne seront plus valorisables.

  • 10. Pourquoi arrêter la collecte des cartons hors sac ou hors bac ?

    Cette nouvelle mesure permet d’optimiser le recyclage et d’éviter bien des tracas. Les intempéries fréquentes sur notre territoire une large partie de l’année mouillaient les cartons et engendraient plusieurs contraintes.

    Entre autres, les morceaux de cartons mouillés se collent :

    • au sol, où ils encombrent et souillent la voie publique,
    • dans l’intérieur des bennes, ils endommagent le matériel et les vérins,
    • aux autres déchets, ce qui complique le tri des matières dans le centre de tri.

    Ajouté à cela les cartons qui s’envolent et se répartissent sur la voie publique.

    Le carton se recycle très bien, mais pas quand il a subi des intempéries. Pour optimiser sa valorisation et faire un geste pour la planète, déposez-le à la déchèterie lors de votre prochain passage.

  • 11. Quel est l’intérêt de déposer les cartons à la déchèterie ?

    La collecte des cartons a toujours été problématique :

    • ce déchet rempli le camion-benne rapidement ce qui entraîne plusieurs allers-retours pour un même secteur de collecte, et donc augmente les émissions de gaz à effet de serre.
    • avec le vent les cartons « à nu » s’éparpillent sur la chaussée, ce qui complique d’autant plus le travail de nos agents de collecte.
    • les cartons subissent les intempéries ce qui complique : la collecte, le tri dans les centres et la valorisation de ce déchet ressource.

    Pour toutes ces raisons, le dépôt des grands cartons en déchèterie est préférable.

    Nous savons qu’il n’est pas aisé pour tout le monde de se déplacer en déchèterie. Les cartons sont donc acceptés dans les sacs transparents avec les autres déchets recyclables. Ils doivent alors être repliés, voire découpés, pour optimiser les 50 L du volume du sac.

  • 12. En tant que professionnel et/ou commerçant, j’ai de nombreux grands cartons à jeter quotidiennement. Comment puis-je procéder pour faciliter ma collecte ?

    Il est possible d’acheter un conteneur de tri homologué à couvercle jaune (norme nationale). Les agents de la CCPHVA pourront le collecter sans souci. Par exemple, des logements collectifs du territoire en sont équipés.

    Vous pouvez vous rapprocher de la régie de recettes au 06 81 49 97 94 si vous souhaitez acheter des bacs compatibles avec la pose de nos serrures.

  • 13. Peut-on mettre le polystyrène dans le tri ?

    Seuls les emballages alimentaires en polystyrène sont acceptés à la collecte sélective. Les grands morceaux de polystyrène servant de calage aux appareils électroménagers et autres sont considérés comme du conditionnement et doivent, eux, être déposés en déchèterie.

  • 14. Risquons-nous d’être verbalisés par la police de collecte de la CCPHVA en cas d’erreurs de tri suite à ces nouvelles consignes ?

    Oui. Si les déchets non acceptés restent sur la voie publique le lendemain de la collecte, l’enlèvement par la police de collecte est facturé à partir de 200€.

    Nous vous rappelons que les déchets doivent être présentés sur la voie publique seulement la veille du jour de collecte. Si vos sacs restent plusieurs jours de suite sur la voie publique vous vous exposez donc à recevoir une facture pour l’enlèvement de vos déchets, et ce, même pour les sacs de tri !

  • 15. Nous faisons le tri, mais ensuite… que deviennent nos déchets ?

    Nos tournées de collectes d'ordures ménagères sont bien distinctes de celles du tri sélectif. Les contenus de nos bennes ne sont donc jamais mélangés ! Notre centre de tri des déchets, le Syndicat Mixte de Traitement des Ordures Ménagères (SMTOM) de Villerupt est compétent pour gérer les flux de déchets par catégories. Il y a donc un quai de déchargement bien différent pour chaque type de benne. Les déchets sont répartis par catégorie et chaque type de déchets est ensuite envoyé par camion vers l’entreprise de valorisation qui lui correspond.

    Les réglementations nationales poussent aussi à diminuer le stockage des déchets par enfouissement. En effet, ce mode de traitement a diminué de moitié en France depuis 2007. Ceci est très encourageant pour poursuivre les efforts de réduction des déchets !

Chiffres collecte en France

« Depuis 2007, la quantité de Déchets Ménagers et Assimilés orientés vers des filières de valorisation matière ou organique ne cessent de progresser, passant de 12 à 18,2 millions de tonnes, soit plus de 6 millions de tonnes supplémentaires. En parallèle, les quantités de déchets orientés en installations de stockage sont passées sur la même période de 11,2 à 6,6 millions de tonnes, soit une baisse de 4,6 millions de tonnes. La valorisation énergétique et l’incinération ont progressé de 1,1millions de tonnes. »

Source : Ademe, novembre 2021, La collecte des déchets par le service public en France. Résultats clés 2019 et zooms thématiques.

La réduction des déchets passe aussi par la modification des habitudes de consommation, plus d’info sur https://www.ecologie.gouv.fr/lesbonneshabitudes